Encadrement des stages

Encadrement des TFE

L’ECAM organise :

  • des stages d’immersion en 3ème année Bachelier et
  • des stages d’insertion professionnelle en 2ème Master.

L’étudiant est responsable du choix du stage bien qu’il soit avalisé par un Responsable d’unité.

Il choisit également son superviseur, l’enseignant qui le suivra tout au long des étapes de son stage.

L’entreprise, elle, désigne un Maître de stage qui prendra en charge l’étudiant dans le cadre de son stage.

Le stage ne peut se dérouler qu’avec une parfaite communication entre les trois acteurs principaux :

Lors de l’élaboration de son travail de fin d’études (TFE), l’étudiant sera accompagné par :

  • un promoteur, externe à l’Institut
  • un tuteur, interne à l’Institut
L’étudiant dispose de minimum deux journées par semaine pour réaliser son travail de fin d’études.
L’étudiant est seul responsable du bon état d’avancement de son travail.
Il tient son tuteur et son promoteur au courant de ses travaux suivant un planning établi de commun accord. Il est demandé à l’étudiant d’avoir un contact avec son promoteur et son tuteur au moins une fois par quinzaine.
Deux présentations d’état d’avancement du TFE sont organisées officiellement. Elles se déroulent en présence au moins du tuteur et du promoteur.
L’étudiant rédigera le manuscrit de son TFE au fur et à mesure de son avancement. Ces différentes parties de texte successives seront transmises régulièrement au tuteur et au promoteur afin que ces derniers puissent suivre l’évolution de la rédaction du TFE et émettre leurs remarques et conseils sur ces textes.
Le TFE est un travail personnel et approfondi à propos d’un sujet bien déterminé, en rapport avec une ou plusieurs disciplines enseignées. Ce travail est souvent effectué au sein d’une entreprise sur un sujet concret en lien direct avec l’activité de l’entreprise.
Le TFE permet alors à l’étudiant de participer de manière active à un projet industriel en collaboration avec l’entreprise. 
Le TFE est une première expérience professionnelle qui peut être valorisée dans un CV. D’ailleurs, à l’issue (ou même avant !) de la défense du TFE, beaucoup d’étudiants sont engagés dans l’entreprise concernée par ce TFE.

Descriptif des stages

1) Un stage d’immersion en entreprise pour obtenir le diplôme de « Bachelier en Sciences Industrielles »

Le stage doit permettre à l’étudiant :

  • de découvrir les divers aspects de la vie de l’entreprise : son organisation générale, son management, sa culture, son contexte social, sa gestion journalière, son insertion économique, les aspects techniques, les produits,…
  • de se familiariser au travail quotidien de l’ingénieur en participant aux activités réalisées par un ou plusieurs ingénieurs ;
  • de s’insérer dans l’entreprise par la participation à un ou plusieurs projets concrets menés sous la supervision d’un ingénieur, idéalement au sein d’une équipe, avec un degré approprié d’autonomie et d’initiative.

Le déroulement du stage d’immersion de 3ème bachelier couvre une période de 7 semaines à raison de 4 jours par semaine.

Le stage doit être mis à profit par l’étudiant pour poursuivre sa réflexion en vue de son choix de finalité au 2ème cycle (Master).

 

2) Un stage d’insertion professionnelle pour obtenir le diplôme de « Master en Sciences de l’Ingénieur Industriel »

Le stage doit permettre à l’étudiant :

  • de s’insérer dans l’entreprise en prenant connaissance de son organisation générale, son management, sa culture, son contexte social, sa gestion journalière, son insertion économique, les aspects techniques, les produits,…
  • de gérer un projet industriel par une participation personnelle active, idéalement au sein d’une équipe, avec un haut degré d’autonomie et d’initiative.

Le déroulement du stage d’insertion de 2ème master couvre une période de 6 semaines, à raison de :

  •  5 jours par semaine pour les départements Electromécanique et Electricité, et
  • 4 jours par semaine pour le département Construction.

 

Personne de contact :

Marie-François Lefebvre
E-mail : lfv@ecam.be