Etudiants sortants

A différentes étapes de la formation de l’ECAM, il est possible de réaliser un court ou long séjour à l’étranger pour découvrir une spécialité de l’ingénieur, un nouveau type de pédagogie, une culture d’entreprise étrangère, ou encore pour améliorer une langue.

L’expérience internationale, indispensable à la formation de l’ingénieur de demain

ECAMiens à l’étranger

Johns Hopkins University (Baltimore)

J’ai rédigé mon TFE en anglais ce qui a été compliqué au début mais m’a fortement aidé à améliorer mon anglais. Cet échange à la Johns Hopkins University été une expérience très enrichissante, tant au niveau personnel que professionnel.

VAN DER HAERT PAUL

ECAM Strasbourg-Europe (Strasbourg)

Dès le premier jour, j’ai été accueilli chaleureusement et très vite intégré à la promotion. Je me suis fait des très bons amis à travers toutes les activités sportives, les cours et les afterworks.  Pour ce qui est de l’enseignement, il est du même niveau qu’à l’ECAM Bruxelles mais un peu plus tourné gestion de projet que technique. Cela laisse beaucoup de place aux étudiants pour exprimer leurs talents, à travers les projets, les cours de langues et les workshops etc…

MAMANGA LEMVO JORDAN

ENIB
(Brest)

J’ai effectué une année de spécialisation en intelligence artificielle à l’ENIB (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Brest). Très vite, j’ai pu me rendre compte à quel point les Bretons sont chaleureux et accueillants.
Rapidement les cours s’intensifient et l’enseignement sous forme de projets et d’évaluation continue des concepts théoriques donne le rythme à un semestre qui passe très rapidement. Mon deuxième semestre aura été composé uniquement d’un stage long de six mois. J’ai réalisé celui-ci dans une entreprise spécialisée dans l’automobile.
Ce fut donc une excellente année que je recommande vivement !

DE MAHIEU Laurent

Les différents types de mobilité

- Mobilité à des fins d’études
Un semestre ou une année d’études dans l’un des établissements partenaires, dans le cadre du programme ERASMUS s’il s’agit d’une destination européenne, du programme FAME s’il s’agit d’une destination hors Europe, et ERABEL s’il s’agit d’une destination en Région flamande.
Les mobilités à des fins d’études sont proposées en deuxième, quatrième et cinquième année.
- Travail de fin d’études à l’étranger (TFE)
En dernière année du parcours à l’ECAM, certains étudiants effectuent leur travail de fin d’études au sein d’un laboratoire de recherche d’une université partenaire. Ils partent à l’étranger pour 3 à 4 mois durant lesquels ils se penchent sur un cas de recherche appliquée en lien avec leur finalité.
- Stage en entreprise à l’étranger
Les stages de troisième et cinquième année peuvent être réalisés partout dans le monde.
- Stage + Travail de fin d’études en entreprise à l’étranger
Certains étudiants choisissent réaliser le stage de dernière année dans une entreprise étrangère, et d’y ajouter la rédaction du travail fin d’études. Ils sont directement supervisés par le personnel de l’entreprise dans leur cas de recherche appliquée liée au TFE.
- Doubles diplômes à l’étranger

Il est possible d’obtenir simultanément le diplôme de l’ECAM et celui d’un établissement partenaire à l’étranger avec lequel il existe un partenariat de double diplôme.
Pour plus de détail, cliquer sur la page du double diplôme Ingénieur industriel et commercial.

- Euroweek
L’ECAM sélectionne chaque année quatre étudiant(e)s pour participer à cette compétition internationale. Tout au long de l’année, les étudiants de l’ECAM mêlés à d’autres étudiants européens issus des universités du réseau PRIMENETWORK, travaillent à distance sur un projet multidisciplinaire. A l’issue de leur travail, ils passent une semaine à l’étranger dans l’établissement sélectionné pour présenter et défendre leur projet.

Candidatures

Les candidatures seront ouvertes de novembre à janvier de l’année académique précédant celle de la mobilité.

Au mois de novembre de chaque année, un événement international a lieu au sein de l’ECAM pour présenter toutes les possibilités de mobilité et les nouveautés en termes de destinations.

Après-midi international, nov. 2018